Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les femmes sans jamais oser le demander – Partie 2

Le manque d’affection ou de tendresse, pour une femme, peut mener à une baisse de son désir. Sachant cela, messieurs, à vous de développer ce côté de vous-même que les hommes prennent parfois, à tort, pour de la faiblesse. Bien au contraire, une écoute attentive, des gestes attentionnés, une approche ludique et une attitude de partage sont vos meilleurs atouts pour allumer et garder le feu!

En effet, bien des hommes oublient, une fois le moment de la conquête passé, à quel point les femmes ont besoin de recréer l’atmosphère des débuts de l’idylle amoureuse. L’objet de votre convoitise ne fait probablement pas exception, alors pourquoi ne pas prolonger la romance? Allez au-delà de ses attentes avec de petites surprises et des démonstrations spontanées de votre affection.

Preuve d’amour, la tendresse se trouve en dehors des stéréotypes qui obligent l’homme à toujours fournir des résultats. C’est même l’une des qualités les plus séduisantes recherchées par la femme! Alors, messieurs, oubliez la compétition et cessez de croire que les gestes tendres affectent votre virilité.

Comprendre et accepter les différences
C’est bien connu, les femmes sont plus émotives que les hommes. Elles peuvent vous déconcerter parce qu’elles ont parfois la larme facile. Retenez alors que leurs larmes ont souvent une fonction libératrice et peuvent découler de sentiments aussi divers que l’empathie, la joie ou la tristesse, servir à évacuer le stress ou être le symptôme d’une grande fatigue… Ne vous affolez pas. Tout rentre souvent dans l’ordre en peu de temps!

Avec un peu d’efforts et un bon sens de l’observation, la sensibilité féminine pourrait ne plus avoir de secrets pour vous. Vous pourrez alors tirer profit
de vos connaissances aiguisées du
mystère de la femme et conquérir ou garder près de vous celle qui fait battre votre cœur!

© Marie-France Archibald,
Coach-Fondatrice de CoachSéduction

Publié dans Relations Hommes Femmes. Ajoute-le aux favoris: lien.

Laisser une réponse