L’histoire d’Éric qui rencontre Maryse, la vendeuse de voitures…

Cet été, je me suis acheté une nouvelle voiture au concessionnaire. Pour une des rares fois, ce n’était pas un vendeur, mais une vendeuse, Maryse…

Dès le début, je me suis senti en confiance avec elle et j’ai mis en pratique ce que j’avais appris durant tes ateliers : synchronisation, approche, compliments personnalisés, etc. Je lui ai envoyé des signaux comme quoi j’étais intéressé et je remarquais qu’elle a très bien réagi, autant dans son langage non verbal que verbal, durant tout le temps de notre entretien. J’ai pris la décision d’attendre que la vente soit terminée avant de l’inviter. Je ne voulais pas qu’elle accepte mon invitation juste par politesse pour qu’elle puisse faire sa vente… Lorsque on s’est revu chez le concessionnaire pour termnier la vente, j’ai décidé de foncer et de faire mon invitation. Elle a accepté.

En temps normal, je n’aurais jamais osé faire tout ce que j’ai fais ce jour la, mais grâce à vox ateliers, j’ai passé par dessus mes croyances et mes peurs pour passer en mode « je m’en fou, je fonce ». En plus, avec ce que j’ai appris il a été très facile de rester moi même, pas de jouer un rôle qui est différent de ma personnalité.

Tu sais Marie-France, lorsque que j’ai rempli le questionnaire sur le site de CoachSéduction, j’étais quand même assez réticent. J’étais curieux mais j’avais des doutes si ça allait donner quelque chose… Je me disais après tout, je n’ai rien à perdre, ça peut probablement juste m’aider. Je me sentais tiraillé dans tous ça mais je me suis inscrit à ton atelier. J’avais bien hâte de voir ça… Je me souviens le premier jour de tes cours, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et j’étais sceptique même face à toi au début… Aujourd’hui ça me fait rire quand je pense à ça… Ta formation a beaucoup changé d’aspects chez moi.

Entre autre lorsque nous avons fait la technique du génie emprunté (de choisir un modèle de séduction), je suis tombé sur le derrière! J’étais surpris car ça m’a fait réalisé tout mon potentiel. J’ai vraiment ressentie dans cet exercice que je n’étais pas comme dans la vie de tous les jours, je n’étais plus gêné. J’étais prêt à allé abordé n’importe quelles femmes après!

Même les gens qui m’entourent ont trouvé que j’ai changé. J’ai eu des commentaires comme : «Tu a l’air bien», «Tu es plus souriant», «Tu as plus de couleurs… Tu as l’air plus heureux!».

Note: Éric D. Analyste, Mascouche, dit avoir éliminé 80% de sa peur de faire l’approche. Il a suivi un atelier de 4 jours en avril ’08. Vous pouvez vérifier son histoire en lui écrivant un courriel : theknee27@hotmail.com

Publié dans Célibataire Montréal, Rencontres Montréal, Séduction, Trouver l'Amour. Ajoute-le aux favoris: lien.

Laisser une réponse