La femme et l’homme « d’aujourd’hui » au Québec

Depuis les 30 dernières années, il y a eu une grande évolution du rôle qu’occupe la femme dans la société québécoise. Les femmes d’ici semblent de plus en plus nombreuses à être :

•    Instruites (plus de femmes poursuivent des études universitaires que d’hommes);
•    Indépendantes financièrement;
•    Compétitives au travail et dans le monde des affaires;
•    Traitées égales aux hommes dans leur milieu de travail;
•    Propriétaires d’une maison ou d’un condominium.

Elles semblent donc en apparence plus fortes, indépendantes et même, il arrive parfois que certaines se coupent de leurs émotions, comportement qu’on assignait plus souvent aux hommes autrefois… Il va sans dire que ces changements de conduite féminine ont affecté les rapports de séduction dans les relations hommes femmes. Malgré ce besoin d’indépendance, je pense que la plupart des femmes « d’aujourd’hui » veulent un homme dans leur vie et bien d’entre elles aiment encore se faire conquérir.

Le défi pour séduire une femme « d’aujourd’hui » semble peut être plus grand à relever qu’il y a quelques décennies… Mais Messieurs, ne lâchez surtout pas! N’abandonnez pas votre côté « chasseur » si cela fait parti de votre nature.

Prenez l’initiative! Faites le premier pas! Foncez! Selon un sondage Crop, parue dans l’Actualité du mois de mars 2007, à peine 7% des femmes croient que c’est à elles de faire le premier pas. Les femmes aiment toujours se faire faire la cours. N’ayez pas peur de montrer votre intérêt. De son côté, elle disposera ou non de votre approche si vous l’avez faites avec doigté.

Essayez d’adopter une attitude de solidarité face à leur nouvelle identité. C’est plus séduisant que d’avoir une attitude défensive ou de frustration  La femme moderne a développé ses propres goûts et ses ambitions. Elle sait ce qu’elle veut et elle est, plus souvent qu’autrefois, épanouie, éduquée et cultivée.  Je pense que la femme «d’aujourd’hui» veut toujours que l’homme aie son « rôle de mâle, » mais elle souhaite aussi que sa féminité soit davantage comprise. Elle est donc devenue plus exigeante lorsque vient le temps de choisir un compagnon de vie.

Mesdames tant qu’à vous, arrêtez d’attendre l’homme parfait! Petit conseil : diminuez vos exigences car l’homme parfait n’existe pas! Ça me fait toujours rire quand je vois la « liste d’épicerie » de mes clientes célibataires qui veulent un homme : beau, grand, bien faite, bon amant, sportif, instruit, cultivé, serviable, doux, attentionné, gentil, affectueux, tendre, galant, respectueux, qui fait de l’argent, qui a voyagé, qui est habile de ses mains… alouette! Si vous êtes autant exigeante, ce pourrait-il que cela fasse longtemps que vous n’avez rencontré un homme vraiment à votre goût? Y a t-il toujours quelque chose qui ne vous plait pas chez un homme? Si oui, peut-être serait-il temps de réviser vos priorités! Vous ne pourrez jamais avoir tout d’un homme!

Et de grâce, soyez respectueuse et gentille lorsqu’un homme prend tout son petit change pour vous approcher lorsque lui même est respectueux. Si vous saviez le nombre d’hommes que j’ai entendu dans ma pratique, qui m’ont avoué ne plus vouloir même oser aborder une femme tellement ils se sont souvent fait répondre « bêtement » à un simple « bonjour » ou un gentil compliment comme : « Tu es très jolie! ». Dites leur donc au moins : « bonjour » ou « merci », cela n’est pas un gage d’accepter d’aller dans son lit! Ce n’est qu’une simple forme de politesse à mon avis. Ainsi, il y aura moins d’hommes qui auront cette peur paralysante d’aborder les femmes! Et souvent ce sont des hommes qui paraissent bien qui n’osent vous approcher. L’homme « d’aujourd’hui » semble souvent ne plus savoir comment si prendre ou n’ose même plus faire les premiers pas à force de se faire ignorer ou rejeter bêtement.

©CoachSéduction

Publié dans approcher quelqu'un, Célibataire Montréal, confiance en soi, peur du rejet, Séduction et tags , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoute-le aux favoris: lien.

2 réponses à "La femme et l’homme « d’aujourd’hui » au Québec"

Laisser une réponse