Julie, une femme sceptique…

Julie, une femme sceptique…

Julie, une femme qui lisait l’infolettre depuis environ deux ans… était sceptique à propos du coaching de CoachSéduction. Voici ce qu’elle m’a écrit :

« J’aurais donc dû faire ton coaching avant… ça m’a fait un bien énorme, je me sens en confiance pour trouver l’homme de ma vie, maintenant je sais que c’est possible… Avant je n’y croyais plus… Tu nous a montré plusieurs notions utiles pour mieux « connecter » avec des gens qui nous intéressent … Merci Marie-France !

Voici une conversation que j’avais eue avec elle avant qu’elle essaie le coaching de sécuction.

Julie : Dans quels groupe d’âge sont tes clients?

Marie-France : Généralement fin vingtaine à début cinquantaine… Il peut y avoir à l’occasion, des gens plus vieux ou plus jeunes. Il y a de tous les métiers, de toutes les professions, des travailleurs à leur compte, des gens d’affaires, même parfois des étudiants !

Julie : Comment fais-tu pour déterminer l’amélioration de la confiance en soi des gens de 60% à 100 %?

Marie-France : Nous vivons nos peurs et nos stress à travers nos trois principaux sens : visuel auditif, kinesthésique (sensations), qui sont régit par notre système nerveux autonome. Celui-ci ne fait pas la différence entre vivre une expérience réelle ou imaginaire… La preuve, si tu penses ici, maintenant, à faire la rencontre d’un bel inconnu au supermarché, ta nervosité monte… Pourtant le bel inconnu n’est même pas en face de toi…. (la scène à laquelle tu penses est imaginaire). Mon travail, entre autre, consiste à diminuer les peurs et les stress, en utilisant des outils simples et puissants pour diminuer « l’imaginaire » qui nuit aux gens dans leur vie sociale et amoureuse. Nous remplaçons donc « l’ancien imaginaire nuisible » par « un imaginaire qui fonctionne », qui donne de meilleurs résultats. Ainsi, lorsque les gens retournent dans la vraie vie, ils ont une augmentation réelle de leur confiance en soi… Cela peut redescendre un peu après l’atelier, mais selon mon expérience dans ce métier, à moins de vivre une expérience traumatisante, généralement pas plus de 10 % sera perdu sur le terrain…

Lorsque le coaching se termine, je demande à mon client de s’imaginer un scénario, une situation où il ferait une rencontre. Puis je leur demande d’évaluer sur 10 le chiffre où ils se situent présentement par rapport à leurs blocages, peurs, stress, etc. 0 : il n’en reste plus du tout et 10 : c’est le maximum. Certains ont même commencé le cours à 12 sur 10. La plupart des gens rapportent qu’ils leur restent entre 0 et 2 sur 10. Quelques uns se trouvent entre 3 et 4 sur 10.

Si vous voulez vous aussi avoir plus de confiance en soi, diminuez vos peurs du rejet, savoir mieux quoi dire pour approcher quelqu’un, je vous invite à me contacter ici.

©Marie-France Archibald, Fondatrice et Formatrice de CoachSéduction

Vous aimeriez améliorer votre approche sociale, mieux décoder les signes d’intérêt, savoir mieux converser, ne pas être catégorisé comme l’ami, faire un meilleur choix de partenaire?

Prenez rendez-vous pour la session gratuite de 30 minutes. Nous regarderons votre situation et vous commencerez à vivre des changements.

Prendre RDV pour la session découverte

Partagez

Ajouter un commentaire

17 − neuf =

Recevez notre Ebook Gratuit : Les Secrets Cachés de l'Amour et la Séduction

Laissez vos coordonnées ci-dessous pour le recevoir directement dans votre boîte de réception.

Send this to a friend