S’aimer soi-même et s’accepter tel que l’on est

S’aimer soi-même et s’accepter tel que l’on est

​Est-ce que vous vous aimez assez pour être en couple? Si on veut trouver l’âme soeur et être dans une relation saine, je crois qu’il est fondamental de s’aimer soi-même d’abord.

Je vous raconte ici une petite anecdote qui m’est déjà arrivé.

Un jour j’étais dans un cours de développement personnel. J’avais le kick depuis un certain temps sur le formateur qui donnait le cours. J’étais assis à l’avant et tout à coup, il me dit : comment veux-tu que je t’aime si tu t’aimes pas… Ouch! Sur le coup, ça m’avait donné un coup de poing au ventre. Aujourd’hui, ce n’est pas parfait, mais je m’aime et m’accepte beaucoup plus qu’avant. Pourtant, à l’époque, j’avais trente livres de moins. J’ai eu des problèmes de santé depuis.

Pour moi s’aimer ce n’est pas se vanter, mais bien d’accepter tout de soi-même. S’aimer de tout ce qu’on est construit et de tout ce qui nous rend unique : c’est-à-dire le mélange de l’éducation de nos parents, de notre famille, de notre société, de notre culture, de notre environnement, de nos amis, de nos lectures, de nos voyages, de notre isolement, de nos joies, de nos peines, de nos désirs, de nos présences et de nos absences. Tout cela a construit l’être que l’on est maintenant.

Si on ne s’aime pas, tant qu’à moi on est une des pires versions de soi-même. Alors, aussi bien s’aimer puisque l’on est avec nous-même, dans ce corps jusqu’à la la fin, jusqu’à notre mort.

J’ai remarqué chez moi et mes clients, lorsqu’on s’aime, qu’on arrête de se juger, cela devient plus lumineux, plus léger dans notre tête et notre coeur. C’est alors plus facile de vivre ainsi.

Est-ce important d’être beau pour s’aimer?

Je vous donne deux exemples de personnalités qui s’aiment, qui sont connues au Québec alors qu’ils ne sont pas des stéréotypes de beauté. Le premier est Antoine Bertrand, que vous avez probablement vu dans la série télé Les Bougon. Il est très corpulent et pourtant il nous a montré à maintes reprises qu’il accepte et aime son corps. Il est bien dans sa peau. Lorsqu’il a passé à l’émission Tous le monde en parle il y a quelques années, il a dit avoir souffert de sa corpulence lorsqu’il était jeune. Puis, un moment donné, un peu plus tard à l’âge adulte, il s’est dit qu’il se trouvait beau. Sa perception du monde avait alors changé.

Il y a aussi Debbie Lynch-White, qui joue dans Unité 9 à Radio-Canada. Elle a la corpulence d’une vicking. Je l’ai déjà vu en entrevue, disant qu’elle a grandi en acceptant son corps depuis qu’elle est jeune. Ses parents aussi l’avaient encouragé dans ce sens.

Vous savez, j’ai eu plusieurs clients dans ma carrière qui paraissent bien, qui sont minces et qui pourtant ne s’aimaient pas et avaient de la difficulté à être en relation. Car selon mon expérience, lorsqu’on ne s’aime pas assez on se juge et on se trouve jamais assez parfait. On va ausi juger les autres et c’est donc difficile de trouver quelqu’un à notre goût.

Si vous voulez vous aimer, vous acceptez davantage ou améliorer un autre aspect de votre vie amoureuse, je vous invite à me joindre ici pour avoir la chance d’avoir une séance gratuite.

©Marie-France Archibald, coach de vie sociale et amoureuse

Mots clés:

Vous aimeriez améliorer votre approche sociale, mieux décoder les signes d’intérêt, savoir mieux converser, ne pas être catégorisé comme l’ami, faire un meilleur choix de partenaire?

Prenez rendez-vous pour la session gratuite de 45 minutes. Nous regarderons votre situation et vous commencerez à vivre des changements.

Prendre RDV pour la session découverte

Partagez

Ajouter un commentaire

8 + dix =

Recevez notre Ebook Gratuit : Les Secrets Cachés de l'Amour et la Séduction

Laissez vos coordonnées ci-dessous pour le recevoir directement dans votre boîte de réception.

Send this to a friend