Trouver l’amour durable

trouver-amour-durable-mj-arele

Trouver l’amour durable

3 constats pour trouver l’amour durable

Depuis mon adolescence, cette époque où je rêvais à l’homme parfait, au prince charmant, bien des choses ont évolué dans ma vision pour trouver l’amour durable. Je suis aujourd’hui dans une belle relation stable depuis 16 ans, qui a donné naissance à un beau garçon âgé maintenant de 11 ans.

Je constate qu’une bonne partie de ce que j’imaginais de la vie à deux s’est envolée en fumée. Et je tiens à dire que c’est pour le mieux!

Vous avez de la difficulté dans vos rencontres et dans votre vie amoureuse?  Faites moi part de vos difficultés

Certains de mes rêves, des mes désirs, de mes conceptions ne tiennent plus la route. Pourquoi? Parce qu’ils étaient basé sur un vide intérieur que je ressentais. Et inconsciemment, j’ai souvent demandé aux hommes dans ma vie de combler ce vide intérieur par leur amour. C’est ce qu’on appelle avoir de grandes attentes, n’est-ce pas?

Premier constat : Aller vers l’autre à partir d’un plein plutôt qu’à partir d’un vide

C’est un ami prêtre qui m’a un jour expliqué ça, quelle ironie. Lui qui accompagnait spirituellement les gens, a souvent reçu des confidences à propos de leur vie de couple. Des déchirements, des brisures, des attentes déçues, il en a vu.

Lorsqu’on se sent en « manque » d’amour, de reconnaissance et lorsqu’on sent un vide à l’intérieur de soi, on est forcément centré sur notre mal-être. Quelles sont les chances d’être heureux avec une autre personne si je me sens vide au-dedans?

L’amour c’est un échange. Ce n’est pas seulement ce que l’autre m’apporte, c’est ce que je lui apporte aussi.

Quel plein en moi puis-je partager à l’autre? Quel vide est-ce que je lui demande de remplir? Et est-ce réaliste de lui demander de soigner mon mal-être?

Cultiver un « plein » intérieur, ça passe parfois par un travail sur soi, une thérapie, afin de voir notre valeur personnelle et de mieux aimer qui nous sommes.

Deuxième constat : L’amour ce n’est pas le point de départ, c’est la ligne d’arrivée

Trouver l’amour… Dire à l’autre, au bout de quelques semaines qu’on l’aime… Décider de faire notre vie avec cet autre… Tout ça est vraiment très beau!

Et nous pensons que cet amour qui nous lie aura raison de tout et qu’il nous permettra de relever tous les défis. Et voilà qu’à la première grande épreuve, il y a fermeture, conflit, incompréhension mutuelle.

Où est passé l’amour? C’est que cet amour n’est encore qu’un petit grain posé en terre qui commence à se développer. Il est loin d’être l’arbre mature qu’on souhaiterait.

Quel mérite a-t-on d’aimer quand tout va bien? Que peut-on savoir de l’amour quand tout va bien?

L’amour, c’est ce qui se construit au fil du temps, au fil des épreuves et des difficultés. Parce que ce sont les difficultés qui font qu’on prend option pour l’amour et qu’on décide d’accueillir l’autre, de le comprendre et de l’aimer malgré ses imperfections.

Pas de difficultés dans une vie de couple = pas de chance de grandir en amour. Aussi simple que ça.

Faites un petit sondage auprès de couples heureux qui cumulent 30-40-50 ans de vie commune et demandez-leur si cela a toujours été facile. Surtout, si vous voulez grandir en sagesse, demandez-leur quelle a été leur recette pour rester ensemble et continuer à s’aimer dans  les tempêtes.

Ça c’est instructif!

Troisième constat : Laisser l’autre être

Combien de femmes (et je m’inclus) ont vécu et vivent encore dans l’illusion qu’elles peuvent changer les autres, spécialement leur partenaire?

Nous ne pouvons pas changer les autres. C’est impossible. C’est perdu d’avance. C’est comme se battre contre un moulin à vent.

Et même si on sait tout ça avec notre tête, on s’obstine et on persiste à vouloir que l’autre devienne quelqu’un qu’il n’est pas.

Même si c’est avec la meilleure intention du monde, qui sommes-nous pour décider de ce qu’une personne doit être ou ne pas être?

Si l’autre est à des années lumière du partenaire idéal, il faut se l’admettre rapidement et prendre une décision en conséquence.

Si l’autre veut changer pour lui-même et qu’il s’investit dans ce changement parce que ça vient de lui, alors tous les espoirs sont permis.

Mais si cet autre dit qu’il va changer dans le seul et unique but de faire plaisir à son entourage, sa motivation sera de courte durée.

Laisser l’autre être signifie aussi respecter ses cycles naturels, sa personnalité, ses rêves et ses ambitions. Cela signifie le soutenir du mieux que l’on peut.

Ce que j’ai appris avec le temps, c’est que vivre en couple n’est pas qu’à propos de moi, de mes désirs, de mes besoins. C’est aussi à propos de cet autre qui est un être humain en changement, en mouvement, tout comme moi.

Le bonheur à deux ne repose pas dans la fusion comme les films et les livres nous le suggèrent souvent.

Bâtir un amour durable demande une conscience claire que nous sommes deux.

Le bonheur en couple, c’est la capacité à maintenir l’équilibre entre l’amour de soi et le don de soi.

L’un n’est pas plus important que l’autre.

© Marie-Josée Arèle

Elle est une référence québécoise en matière de spiritualité. Elle est coach en développement spirituel et auteure à succès avec plus de 12 000 livres vendus dans la francophonie. Son parcours atypique l’a mené à vivre en communauté religieuse dans la vingtaine. Aujourd’hui épouse, maman et femme d’affaires, elle propage une vision moderne de la spiritualité. Son message bien de notre temps ne laisse personne indifférent, jusqu’à Nathalie Petrowski qui lui a consacré une page entière. www.mariejoseearel.tv

Vous aimeriez améliorer votre approche sociale, mieux décoder les signes d’intérêt, savoir mieux converser, ne pas être catégorisé comme l’ami, faire un meilleur choix d'amoureux(se)?

Prenez rendez-vous pour la session gratuite de 30 minutes. Nous regarderons votre situation et vous commencerez à vivre des changements concrèts.

Essayez Gratuitement une Séance (Sans engagement par la suite)

Ajouter un commentaire

Recevez ce Cours Gratuit : 3 Secrets Chocs sur la Confiance en Soi

Laissez vos coordonnées ci-dessous pour le recevoir directement dans votre boîte de réception.

Send this to a friend