Re-trouver l’amour après 30, 35 ou 40 ans

re-truuver-l-amour-30-35-40-ans

Re-trouver l’amour après 30, 35 ou 40 ans

Êtes-vous déçu des relations amoureuses? Êtes-vous fatiguée de la pression familiale ou sociale d’être en couple ou de vous faire dire : « Quand vas-tu nous présenter quelqu’un? » Pourtant, vous avez vraiment hâte de re-trouver l’amour après 30, 35 ou 40 ans.

Et, vous êtes probablement sur plusieurs sites ou applications de rencontres sans dépasser le seuil d’une seule ou de quelques rencontres.

Pourtant, trouver la bonne personne est bel et bien possible puisque je le vois régulièrement chez les hommes et les femmes que j’accompagnent.

Mais y-a-t-il lieu de voir chez vous les mécanismes qui empêchent l’amour de bien circuler entre vous et une nouvelle personne qui vous plait.

Un des mécanismes est de se dire : «C’est compliqué ou c’est dur de trouver l’amour.» Plus vous focussez sur l’une ou l’autre de ces pensées, plus vous risquez de trouver toujours cela de plus en plus dur et de répéter le même scénario amoureux…

Il est important de ne pas s’apitoyer sur son sort et se dire : «30 ans (ou 35 ou 40 ans) et célibataire je ne suis pas normal». Car, il n’y a pas d’âge pour tomber amoureuse ou amoureux!

Il est peut-être temps d’arrêter d’avoir des attitudes ou des pensées négatives. Si jusqu’ici tout ce que vous avez essayé n’a pas fonctionné, il y a probablement lieu de changer de stratégies ou de communication. Et pour cela, j’ai des pistes concrètes à vous proposer.

Votre cercle social n’est plus le même

«Je suis célibataire et tout le monde autour de moi est casé, c’et difficile de faire des nouvelles rencontres dans mon cercle social.» Ce genre de phrase je l’ai entendue souvent dans ma carrière. Si c’est votre cas, il serait peut-être temps de penser à se rebâtir un nouveau cercle de connaissances qui sont célibataires. Après tout, il y a plus de quarante pourcent de célibataires dans la région de Montréal. C’est un phénomène que l’on retrouve aussi en France et dans les pays occidentaux.

Si vous aimez faire des sports extérieurs, je vous recommande Bougex, le plus grand portail d’activités sociales, sportives et de plein air au Québec. Si vous ne le connaissez pas déjà, je vous recommande de vous y inscrire, c’est gratuit. Si vous êtes hors du Québec, je vous invite à regarder dans votre localité s’il y a une association du même genre.

Sinon, avez-vous pensez à faire partie d’un club, une ligue ou un groupe qui rejoint l’un de vos intérêts? Par exemple, vous aimez le tennis? À Tennis Montréal, au parc Jarry, il est possible de s’inscrire dans une ligue récréative ou de joindre une liste de gens pour trouver des partenaires.

Vous pourriez aussi passer en revue la liste de vos intérêts et vérifiez s’il n’y a pas ce genre d’activités dans un centre récréatif près de chez vous.

Tomber sur un célibataire blessé

On peut aussi être célibataire à 30, 35 ou 40 ans par ce que l’on tombe sur des gens blessés par leurs déceptions amoureuses. Certains ont vécu une grave peine d’amour, une trahison ou sont carrément désillusionnés de l’amour.

Le passé amoureux joue effectivement un rôle important sur le présent et pour certains célibataires, il peut être alors difficile de s’ouvrir à l’autre sur ses sentiments et de s’engager à nouveau en amour. Il importe donc de savoir bien écouter les propos d’une personne et de bien décoder son langage non verbal pour voir si elle est vraiment prête à être dans une relation amoureuse ou non.

Ne pas idéaliser l’amour

Avez-vous déjà passé en revue tous vos critères et vos exigeances? Avez-vous de grandes attentes vis-à-vis quelqu’un en amour? Lorsque vous aviez vingt ans il était plus facile de tomber en amour dû au fait que vous étiez plus flexible. Vivre des relations de couples vous a fait découvrir ce que vous ne voulez plus d’un amoureux, d’une amoureuse et de la vie de couple, mais a auusi rendu votre réalité intérieure plus rigide (pensées, émotions, croyances à propos de ce qu’il faut retrouver chez quelqu’un ou ne pas retrouver, etc.).

Une des clés importantes est donc de flexibiliser votre réalité intérieure pour ouvrir plus de possiblités dans la réalité extérieure. Une des façons de le faire est de s’ouvrir à un type de personnes qui n’était peut-être pas votre genre auparavant….

Après tout,  il y a un adage qui dit : l’amour a ses raisons que la tête n’a pas!

Laissez donc la place à ouvrir davantage votre coeur.

Marie-France Archibald, « love coach » Montréal, pour trouver l’amour après 30, 35 ou 40 ans.

Vous aimeriez améliorer votre approche sociale, mieux décoder les signes d’intérêt, savoir mieux converser, ne pas être catégorisé comme l’ami, faire un meilleur choix d'amoureux(se)?

Prenez rendez-vous pour la session gratuite de 30 minutes. Nous regarderons votre situation et vous commencerez à vivre des changements concrèts.

Essayez Gratuitement une Séance (Sans engagement par la suite)

Ajouter un commentaire

Recevez ce Cours Gratuit : 3 Secrets Chocs sur la Confiance en Soi

Laissez vos coordonnées ci-dessous pour le recevoir directement dans votre boîte de réception.

Send this to a friend