Blog

Marc C un entrepreneur célibataire de 40 ans de Montréal, était sur Facebook un soir de semaine de septembre. Marc avait fait plusieurs cours de développement personnel au cours des dernières années dont les ateliers pour célibataires de CoachSéduction. Curieux de voir ce qu’avait l’air l’application pour faire des rencontres Are you interested, il décide de l’installer.Marc regardait les photos et commence rapidement à envoyer des cours messages. « En fait, rapporte-t-il, l’application est assez rudimentaire. Ce n’est pas développé comme un site de rencontres tel Réseau Contact, Net Club ou Compagnie.com.  On peut y envoyer des icônes pour flirter et montrer nos états d’âme…. Mais il n’y a pas de profil détaillé de la personne comme ses intérêts, plusieurs de ses photos, etc.

Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous êtes en amour, vous attiré soudainement plus de gens qui veulent sortir avec vous? Comme on dirait en québécois : « Quand tu pognes tu pognes encore plus, quand tu pognes pas tu pognes encore moins… Ou… Plus tu pognes, plus tu pognes, moins tu pognes, moins tu pognes. »

Pour ceux qui l’auraient vu témoignés lors des minis ateliers de CoachSéduction ou dans ce vidéo Mélanie Roberge fréquente un homme depuis un peu plus d’un mois.

Il semble qu’en ville bien des gens jugent les autres par ce qu’ils portent comme vêtements.À moins que vous viviez loin à la campagne ou que votre look vestimentaire et celui de la personne que vous voulez attirer ne soit pas très important pour vous, porter des vêtements qui vous font bien est un investissement pour votre séduction.
Cet été, je me suis acheté une nouvelle voiture au concessionnaire. Pour une des rares fois, ce n'était pas un vendeur, mais une vendeuse, Maryse...Dès le début, je me suis senti en confiance avec elle et j'ai mis en pratique ce que j'avais appris durant tes ateliers : synchronisation, approche, compliments personnalisés, etc. Je lui ai envoyé des signaux comme quoi j'étais intéressé et je remarquais qu'elle a très bien réagi, autant dans son langage non verbal que verbal, durant tout le temps de notre entretien. J'ai pris la décision d'attendre que la vente soit terminée avant de l'inviter. Je ne voulais pas qu'elle accepte mon invitation juste par politesse pour qu'elle puisse faire sa vente… Lorsque on s'est revu chez le concessionnaire pour termnier la vente, j'ai décidé de foncer et de faire mon invitation. Elle a accepté.

Traduction libre de l’anglais : « Installation of love », de Anon

Support technique : Oui, comment puis-je vous aider?

Client : Bien, après beaucoup de considération, j'ai décidé d'installer le programme Amour. Pouvez-vous me guider pour l’installation?

Support technique : Oui. Je peux vous aider. Est-ce que vous êtes prêt?

Client : Bien, je ne suis pas très technique, mais je pense que je suis prêt. Qu’est-ce qu’il faut que je fasse en premier?

Support technique : La première étape est d’abord d’ouvrir le programme du Coeur. Savez-vous où est votre Cœur?

Client : Oui, mais il y a plusieurs autres programmes qui fonctionnent en même temps.

L’autre jour, Marc, un de mes clients, me racontait : « Je commence à jaser avec une femme samedi dernier lors d’une soirée de célibataires à Montréal, puis, tout à coup, sans raison apparente, elle se tourne et regarde le monde danser au lieu de continuer à me parler. Après un certain temps, j’ai compris et je suis parti. Pourtant elle m’avait fait un beau sourire, je l’avais approché… et tout avait l’air correct… »

J’écoutais la voix de Marc : « C’est sûr », me dis-je. « Sa voix est grinçante, elle ne porte pas beaucoup, elle manque de puissance et de souffle après quelques phrases. »
Lors d’un de nos ateliers, Éric, un participant avait dit : « Je réalise que je suis souvent dans ma tête et pas assez dans mon corps. Je suis tout le temps en train de penser. C’est comme si je figeais quand je vois une femme à mon goût et mes mouvements sont maladroits. » Seulement l’idée d’aborder pesait lourd sur ses épaules. Votre corps et votre esprit ne sont pas deux entités séparées. Ils forment un tout, un système. Ce qui trotte dans votre tête affecte ce qui se passe dans votre corps.Essayez donc ces deux exercices pour vérifier que ces deux éléments sont liés :

1. Regardez le plancher, courbez vos épaules, froncez les sourcils et pensez à une femme qui vous rend vraiment heureux. 2. Regardez droit devant vous, redressez vos épaules, respirez calmement, souriez et pensez à quelque chose qui vous déprime.

Pierre, 32 ans, célibataire depuis quelques années déjà, se rend à un party d’amis. À l’entrée, une magnifique blonde d’environ six pieds est en train d’enlever son manteau. Sa robe noire moule son corps aux courbes voluptueuses. Sa grande chevelure coiffée en grandes boucles tombe sur ses épaules dénudées. Elle se tourne vers lui et le regarde avec ses yeux bleus perçants et doux. Ses lèvres pulpeuses se retroussent pour lui offrir un sourire accueillant. Puis, elle monte les escaliers pour se rendre à la fête. Du haut de ses cinq pieds six, avec son corps frêle et son apparence que lui-même qualifie d’ordinaire; Pierre est bouche bée. Ces yeux sont ronds comme des trente sous, sa bouche est à demi ouverte et son corps est figé : « Ça se peut pas! Je rêve ou quoi? », se dit-il dans sa tête.Michel est dans un bar avec un de ses amis. Verre à la main, ils sont debout parmi la foule à regarder les filles passées. Lui a 31 ans, grandeur moyenne, il n’est ni un pétard, ni une laideur non plus. Il garde la forme en faisant du sport régulièrement. Depuis quelques mois, il est célibataire. Il était en couple depuis sept ans. Ce soir, il se sent à nouveau prêt à faire des rencontres. Il est en train d’en repérer une à son goût quand soudainement, une femme passe devant lui et lui demande : « Excuse-moi, t’aurais pas vu une grande rouquine passée par hasard? Je pense que j’ai perdu mon amie de vue… ».
Messieurs, lorsque vous faites l’amour à une femme avec qui vous avez vraiment une « connexion », avez-vous déjà remarqué que vous respiriez au même rythme qu’elle? Deux amoureux en harmonie ont de fortes chances d’avoir établi un rapport non verbal en synchronisant leur respiration, qu’ils en soient conscients ou non.Vous voulez augmenter vos chances de créer un rapport de confiance avec celle qui vous plait? Je vous suggère, à moins qu’elle soit bien stressée, de respirer au même diapason. C’est-à-dire de respirer au même rythme, à la même vitesse et à la même profondeur qu’elle. Il s’agit d’un vieux truc de PNL (programmation neurolinguistique) qui est entre autres, enseigné dans certains cours de flirting*.

Recevez ce Cours Gratuit : 3 Secrets Chocs sur la Confiance en Soi

Laissez vos coordonnées ci-dessous pour le recevoir directement dans votre boîte de réception.

Send this to a friend