Le Blogue de Coach Séduction

Deuil amoureux : 5 clés pour rebondir

Rebondir après un deuil amoureux, c’est trouver la force et le courage de soigner ses blessures et se reconstruire de façon efficace. Voici cinq suggestions d’étapes à suivre :

Clé 1 : Acceptez la réalité du deuil d’une rupture amoureuse

Faites face à la réalité et renoncez à la relation qui est terminée. Il s’agit d’accepter les conséquences de la fin de la relation amoureuse. Cela permet d’éviter de rester dans le deuil tous le temps.

Mais si les idées noires ou les émotions négatives demeurent présentes, sachez qu’il existe des outils efficaces de nos jours.. Si vous sentez que votre douleur devient vraiment difficile à vivre, que vous êtes à court de ressources, que vous commencez à développer des comportements obsessionnels envers l’autre, comme l’appeler ou le texter souvent, ressentir le manque de sa présence, il serait peut-être temps de demander de l’aide.

Clé 2 :« Écrivez une lettre à votre ex »

Écrivez une lettre à votre ex pourrait vous aider à défouler vos sentiments. Écrire est un exercice qui vient du coeur, de nos émotions. Cela pourrait vous permettre d’écrire la dernière page de votre histoire. Si votre lettre est très émotive avec de la frustration, de la tristesse ou de la colère, il y a des chances que le deuil ne soit pas encore terminé. Je vous conseille de garder cette lettre pour vous, question de ne pas envenimer la relation.

Etape 3 : se donner des outils pour faire des prises de conscience

Le deuil peut être encore plus difficile si l’on ne comprend pas ce qui s’est passé, qu’on s’est fait tromper ou laisser sans explications. Alors, il faudra accepter que les explications ne viendront pas de l’autre et il faudra chercher les réponses en soi.

Travailler sur soi permettra probablement de trouver des explications. N’oubliez pas qu’a priori, si c’est fini, c’est que cela ne marchait pas. Vous pourriez vous poser des questions comme : « comment en sommes-nous arrivés là ? Qu’est-ce qui n’allait pas bien et qui a fait que la relation amoureuse s’est terminée ? ». Et aussi « pourquoi avez-vous commencé à sortir ensemble ? ». Aveiz-vous choisi un partenaire qui ne vous convenait pas à la base ?

Etape 4 : Se défaire du pattern amoureux

Selon mon expérience en consultation, les relations, les ruptures se suivent et se ressemblent. Mêmes scénarios, mêmes personnes qui nous attirent, mêmes relations ravageuses. Étiez-vous dans un pattern amoureux? Souvent, elle tire son origine dans notre enfance, selon ce que nous avons vécu avec nos parents ou même un frère ou une soeur.

Si vous intéressé à ne plus répéter vos échecs amoureux, il pourrait être intéressant de travailler sur vos schémas qui vous conduisent à répéter les mêmes histoires amoureuses. Que venez-vous reproduire d’une situation que vous avez pu vivre étant enfant ? Souffrez-vous d’un schéma de méfiance, comme « les gens peuvent nous trahir et nous décevoir? » De dépendance affective comme : « j’ai de la misère à être seul, à me débrouiller seul, etc. » De manque affectif comme : « personne ne pourra jamais m’aimer?»

Etape 5 : Se rendre disponible à nouveau

Il pourrait être temps de recommencer à sortir ou s’inscrire à un site de rencontres. Vous avez désormais plus de temps pour vous-même. Dressez le bilan de vos goûts et intérêts sur une liste. Pensez à vous inscrire à un cours d’un sport ou d’un loisir que vous aimez. Si vous aimez le sport, je vous recommande Bougex qui est un portail de plein air et de sports. Si vous aimez le billard et les soupers je vous suggère Action Passion ainsi que Entre Mars et Vénus. Il y a aussi des groupes de célibataires sur Facebook et du speed dating à Montréal et Québec. Je vous invite aussi à faire vos recherches sur internet.

Si vous désirez mon aide pour passer au travers d’un deuil amoureux ou améliorer un autre aspect de votre vie personnelle ou professionnelle, je vous invite à me contacter ici.

©Marie-France Archibald, fondatrice et coach depuis 2004

Publié dans Amoureux, Relations amoureuses | Laisser un commentaire

Aborder une femme ou un homme

Au Québec, comparé comparé à  lEurope ou les pays du Sud, il est moins fréquent dans la culture, que les femmes se fassent régulièrement aborder dans la vraie vie et non la vie virtuelle. Ainsi, que vous soyez un homme ou une femme, je vous invite à faire la première approche si vous voulez rencontrer qui vous plait… Si vous attendez après l’autre, vous risquez d’attendre longtemps. Mesdames, vous risquez de manquer des occasions si vous attendez tout le temps que les hommes vous approchent. Ce texte est aussi en bonne partie utile pour vous, si vous voulez augmenter vos chances de faire des rencontres qui fonctionnent.

1er truc pour aborder quelqu’un qui vous plait

N’idéalisez personne. Ne mettez personne sur un piédestal, même si une personne est très belle. Vous pourriez être surpris de constater que les gens qui sont beaux ont aussi leur gêne pour approcher quelqu’un qui leur plait. Tout le monde a des peurs et des blocages à un niveau ou un autre, peu importe l’âge, leur physique, leur statut social, etc. La peur de se faire rejeter, d’avoir l’air ridicule, de ne pas savoir quoi dire sont communes à beaucoup de gens. La personne qui vous plait a elle aussi ses craintes et du stress qui lui nuisent tout comme vous en avez!

2e truc pour approcher quelqu’un qui vous plait

Changez la façon de vous conditionner. Lorsque vos pensées sont du genre :  « ce n’est pas facile d’aborder quelqu’un qui me plait, j’ai peur d’être rejeté, je ne sais pas quoi dire pour l’aborder », vous vous conditionnez dans vos peurs. Prenez conscience de la façon dont vous vous parler dans votre tête afin de changer votre conditionnement. Si vous restez accrocher à vos pensées nuisibles, vous continuez de vous limiter et vous risquez fort bien de n’aborder personne…. Je vous suggère alors de vous conditionner en changant votre langage comme : « ce serait le fun d’aborder quelqu’un qui me plait, ce serait agréable d’aborder cet inconnu, ce serait bien de pouvoir aborder cette personne qui me plait. » Et, si vous ne réussissez pas votre façon d’aborder comme vous auriez aimer, le ridicule ne tues pas. Ne pas plaire fait partie du jeu.

Aussi, si vous ne savez pas si la personne est célibataire, vous n’avez rien à perdre pour lui dire quelque chose. Au courant de la conversation, vous apprendrez plus tard si elle est célibataire ou en lui posant la question : « Es-tu en couple?»

3e truc pour aborder quelqu’un qui vous plait

Cela semble peut-être évident pour plusieurs, mais plusieurs célibataires que j’ai vus pensent que parce qu’ils abordent quelqu’un ou qu’ils se font aborder, le but est de devenir intime. Vous ne savez pas à ce stade, vous n’ête qu’en train de socialiser. Vous ne le saurez probablement pas dans les premières minutes. Alors, Messieurs, soyez patient!

Lorsque vous abordez quelqu’un, vous n ‘avez aucune idée de ce que sera la réaction de l’autre. Si vous êtes constamment en train de faire des scénarios possibles de ce qu’il pourrait arriver, vous n’êtes pas en train d’écouter son langage verbal et non verbal. Savourez le moment présent de vos échanges avec cette nouvelle personne.

Appréciez votre conversation et le fait que vous êtes en train de connaitre quelqu’un de nouveau. Si cela se passe bien, vous verrez si la tension sexuelle se crée entre vous pour vous rendre vers l’intimité.

4e truc Être dans un état de bien être.

Rares sont les sites de rencontres qui en parlent… C’est primordial de changer l’état dans lequel vous êtes. Être dans un état stressé ou même figé par la peur d’aborder  n’est pas un état idéal pour favoriser la rencontre. Hélas, c’est ce que bien des célibataires vivent lorsqu’ils viennent pour faire l’approche. Pourtant, ils auraient sûrement des occasions au quotidien mais ils ne le font pas, parce qu’ils ne sont pas dans le bon état. Souvent, ils ne voient pas les signes d’intérêt. Si vous apprenez comment être dans un état plus détendue, vous inspirerez la confiance chez l’autre personne et cela favorisera votre approche.

5e truc

Apprendre de nouvelles compétences de communication pour être plus habileté à faire des approches dans votre quotidien. Tous les endroits peuvent être possibles pour aborder, même si ce n’est pas nécessairement à l’épicerie que vous rencontrerez la personne de votre vie. Le but est d’améliorer sa capacité à aborder quiconque dont vous jugef que ce serait une bonne décision d’aborder. Vous ne savez pas où peut se faire une rencontre. Il n’y a pas de limite de lieux. J’ai des histoires de clients qui ont rencontré leur femme : à l’épicerie, au marché Jean-Talon et au Canadian Tire parce que pour eux c’était possible de rencontrer quelqu’un dans n’importe quelle circonstance de la vie. Par ailleurs, j’offre la possibilité aux personnes sérieuses dans leur démarche, des exemples d’approches dans une session privée (ce ne sont pas des pick up line). Intéressés? Remplissez ce formulaire pour cette offre gratuite.

© Marie-France Archibald, fondatrice et formatrice de Coach Séduction depuis 200

Publié dans approcher quelqu'un | Laisser un commentaire

5 pistes pour décoder le langage amoureux

Vous arrive t-il de vous dire? : « Je ne détecte pas bien le non verbal ou je dois voir nd neau rouge pour être sûre que l’on s’intéresse vraiment à moi ». Pour pouvoir décoder le langage amoureux, il faut essentiellement percevoir le comportement et les émotions de l’autre. Il s’agit d’une compétence qui s’avère bien efficace pour décoder l’intérêt que l’autre a pour nous, même dans les signes les plus subtils.  Savoir décoder le non verbal permet de s’assurer que vous plaisez ou non à la personne qui vous intéresse, si elle semble avoir du désir pour vous ou si elle vous ment pour ne pas vous blesser dû à son non intérêt.

Voici donc quelques pistes pour mieux décoder le langage amoureux

1ère piste du langage non verbal amoureux

Vous le savez probablement déjà, le regard est la première étape pour faire une rencontre dans la vraie vie (et non virtuellement).

Vous est-il déjà arrivé d’avoir manqué des occasions de rencontrer quelqu’un alors que l’on semblait vous montrer des signes d’intérêt, mais vous étiez incapable de soutenir votre regard au moins quelques secondes? Vous étiez alors trop timide ou vous aviez un manque de confiance en vous?

À travers les regards, un homme et une femme commencent à connecter. Le regard en dit long sur ce que la personne ressent à ce moment précis. Un regard fuyant qui revient vers vous, peut vouloir dire que la personne s’intéresse à vous. Mais il peut également démontré qu’elle est gênée ou qu’elle est mal à l’aise de montrer son intérêt. Rappellez-vous quel l’autre a aussi ses peurs et ses blocages. Aussi, l’autre personne peut être intéresséee à vous mais elle peut vivre des préoccupation dans sa vie. Son regard sera alors peut-être ambiguë.

Si la personne vous regarde en vas et vient de façon répétitive, il y a bien des chances qu’elle vous trouve à son goût. Si l’autre ne passe pas à l’action pour faire votre rencontre, il serait bien temps d’y aller, que vous soyez un homme ou une femme. Au Québec, dû au féminisme, bien des hommes n’osent pas faire les premiers pas.

Lorsque c’est le moment de passer à l’action pour faire des rencontres, les micros expressions des muscles du visage, le clignotements des yeux, le dilatement de la pupille et la forme de l’œil sont tous des indicateurs de l’état et des émotions de l’autre.

Comme chaque personne et chaque situation est unique, il s’agit de développer ses perceptions visuelles, auditives et ressenties pour bien lire l’autre et vérifier qu’il a bel et bien de l’intérêt pour vous. Ce sont des compténces qui s’apprenent.

2e clé du langage non verbal amoureux

Le sourire peut signifier plusieurs éléments dans les rencontres. Au niveau social, s’échanger des regards suivis d’un sourire sincère a de fortes chances que vous lui plaisiez… Mais il y aura d’autres échanges non verbaux nécessaies pour confirmer. Il est à détecter s’il s’agit d’un sourire poli versus un sourire qui montre de l’intérêt. Plusieurs personnes se montrent polis socialement, question de ne pas rejeter l’autre d’emblée. Regardez les micros expressions des muscles du visages ainsi que la forme et l’éclat dans les yeux. Ils vont être des indicateurs que vous lui plaisez ou non.

3e clé du langage non verbal amoureux

Où une personne se tient par rapport à vous, peut aussi vous donner de l’information. Que vous soyez assis ou debout, lorsqu’une personne se tourne vers vous,  à environ un angle de 45 degrés et qu’elle vous sourit en plus de façon sincère, il y a de fortes chances qu’elle vous porte un intérêt, versus une personne qui se tient à 90 degrés et qu’elle regarde plutôt vers l’avant que vers vous. Si elle se rapproche vers vous en plus, vous avez une longueur d’avance.

4e clé du langage non verbal amoureux

Être tactile est une des façons de créer le lien de confiance et aide votre approche dans toute relation humaine. Au niveau social, des endroits comme le bras, l’avant-bras, l’épaule et le haut du dos vont favoriser le lien de confiance entre vous. Le toucher pourrait aussi signifier que la personne veut être plus près de vous. Il y a de fortes chances qu’il y ait plusieurs points du langage non-verbal que vous vivez dans vos rencontres, sans vous nécessairement vous en rendre compte. Il s’agit de devenir plus conscient, autant pour décoder le non verbal chez l’autre, que de savoir utiliser son propre langage non verbal à son avantage.

5e clé du langage non verbal amoureux

Certains signes non verbaux peuvent aussi faire fuire les autres. Comme par exemple, pour les hommes, fixer avec un regard insistant ou faire plusieurs balayages de la tête au pieds ou pire ne regarder que sa poitrine! Pour les femmes, plusieurs pensent qu’en jouant les indépendantes, en détournant le regard d’un homme par exemple, cela va créer un intérêt plus grand chez ce dernier. À moins d’être une très belle femme, et encore, cette attitude risque de freiner l’ardeur des hommes pour vous aborder. Sachez que les hommes au Québec ne font pas toujours la première approche et ne sont pas tous des chasseurs. Dans le but de les aider, je vous invite à soutenir le regard lorsque un homme vous plait. Les hommes aussi peuvent trouver stressant de vous aborder et plusieurs doiivent sortir de leur zone de confort.

En espérant que vous ayez plusieurs pistes pour le langage non-verbal. Je vous invite à partager cet article si vous croyez que cela peut aider quelqu’un. Si vous désirez avoir un coaching pour développer davantage vos compétences au niveau du non-verbal, d’autres aspects de votre vie sociale comme l’approche, la confiance en soi, avoir plus de conversation ou au niveau amoureux comme faire le deuil d’une relation, mieux doser son énergie sexuelle, ouvrir son cœur, etc, je vous invite à me contacter ici pour me faire part de vos besoins.

©Marie-France Archibald, coach et formatrice de Coach Séduction Montréal


Note : Votre courriel sera traité en toute confidentialité et ne sera pas divulgué à d'autres parties. Vous serez sur notre liste d'envois pour notre infolettre (articles gratuits, ateliers, promotions, etc.). L'option de désabonnement sera disponible.

Publié dans Amoureux, couple heureux, Langage non verbal | Laisser un commentaire

Comment faire confiance à nouveau en amour

Comment faire confiance en amour à nouveau si nous avons en mémoire la trahison ou l’échec de notre dernière relation amoureuse?

Avoir en mémoire une vieille histoire de couple qui a été difficile peut créer en lui la crainte d’aimer et limiter sa confiance dans le but de trouver l’amour à nouveau. Qu’il en soit conscient ou non, il risque d’entretenir de la méfiance ou pire, être sur la défensive dans ses rencontres sociales et amoureuses.

Voici des exemples d’un célibataire qui a vécu des expériences amoureuses difficile à surmonter :

1. Il est peu enclin à l’idée d’avoir une vie sociale active ou faire des nouvelles rencontres. Il préfère rester dans son coin, se disant qu’ainsi il ne pourra pas être blessé à nouveau. Mais, il ne se donnera pas l’occasion de faire une rencontre intéressante pour avoir la chance de se retrouver en couple.

2. Ses rencontres sont multiples, mais n’aboutissent pas à développer une relation.

3. Il se dit : «Lorsque la personne est avec moi, après un certain temps je ne veux plus être avec elle. Mais lorsque’elle est absente, je souhaite qu’elle soit là.» Il est donc ambivalent.

4. Il a peur de l’engagement; il fuit dès l’instant où son partenaire lui exprime ses sentiments ou ses intentions d’avoir une relation amoureuse.

Qu’il en soit conscient ou non le célibataire crée des obstacles pour se protéger afin de ne pas tomber amoureux ou il craint la perte de perdre la relation un jour ou l’autre. Aussil, il préfère ne pas faire face à ses émotions.

En bref, lorsque le passé fait constamment partie du présent, il est difficle de créer un avenir prometteur. Il serait bien aussi de vérifier si vous avez la peur de l’abandon : la peur d’être abandonné par l’être aimé.

Aussi, serait-il possible que vous soyez exigeant envers vous-même ou que vos attentes envers l’autre soient si grandes que celui-ci ne peut y répondre?

Peut-être serait-il approprié de prendre le temps de prendre soin de vous ou de réévaluer vos attentes? Il est possible d’avoir un accompagnement dans ce sens pour savoir comment faire confiance en amour à nouveau. Si vous souhaitez faire ce cheminement, je vous invite à remplir ce formulaire  dans le but que je puisse vous aider dans ce sens.

©Marie-France Archibald, coach-fondatrice depuis 2004
2
Publié dans confiance en soi | Laisser un commentaire

15 idées pour converser dans vos rencontres

15 sujets conversations

Plusieurs personnes seules que je rencontre, se questionnent sur les sujets de discussion qu’elles devraient aborder pour une première «date».

Aussi, ils se questionnent sur les propos à éviter sur le terrain un peu épineux que représente une rencontre initiale. Je mentionne aussi souvent aux célibataires de se fier aussi à leur instinct. Il s’agit d’un outil qui se développe pour apprendre  s’y fier, si vous voulez choisir vos sujets de conversations.

D’après moi, il n’y a pas de règle précise concernant les sujets de conversation pour un premier rendez-vous. Certains de mes clients me disent avoir oser parler des idées qui pourraient s’avérer embarrassantes dès la première rencontre : religion, philosophie, sexualité et politique. Si ces sujets ne causent pas de malaise, il n’y a pas de raisons de se censurer. Par contre, il serait prudent de s’empêcher d’en parler dès qu’on ressent une opinion différente de la part de l’autre personne.

Les sujets de conversation d’un rendez-vous amoureux : quelques pistes

Je vous propose de parler de vos expériences amusantes et positives. Voici quinze exemples pour inspirer vos prochaines conversations sociales.

  1. Accomplissements
  2. Anecdotes de voyages
  3. Cuisine
  4. Films que vous avez apprécié
  5. Forces
  6. Goûts musicaux
  7. Jardinage
  8. Loisirs
  9. Passions
  10. Rêves et projets personnels
  11. Situations cocasses que vous avez vécues
  12. Spectacles auxquels vous avez assisté
  13. Sports
  14. Talents
  15. Vos connaissances sur un sujet particulier

Je vous suggère également de faire une brève intrusion sur votre travail, tout en vous rappelant de ne pas vous concentrer que sur cette sphère de vie.

S’il vous arrive de ne pas avoir assez de sujets de converation, il serait alors bien de songer à vous cultiver davantage en choisissant des thèmes qui vous intéressent.

En étant célibataire, vous avez du temps pour  découvrir ce que vous aimez et développer vos intérêts. Il sera alors plus facile d’alimenter les sujets de discussion qui vous conviennent et avec lesquels vous serez conforatable.

Je suggère d’être vrai et authentique afin d’éviter de vous cacher derrière des masques pour être accepté, ni de tenter de vous faire valoir à travers les passions de l’autre personne. Celle-ci pourrait se rendre compte que vous n’êtes pas naturel et rendre vos rencontres compromises.

Je vous suggère de vous faire connaitre en prenant garde de ne pas parler à l’autre comme s’il était votre confident ou votre thérapeute. Autrement, vous risquez d’être perçu comme un ami et non comme un chum ou une blonde potentielle. L’objectif est de garder l’autre captif tout en faisant grimper le degré d’intimité jusqu’à ce que soit établie une relation amoureuse.

Si vous voulez davantage de compétences pour mieux converser et savoir quoi dire pour vos rendez-vous ou pour toutes autres aspects de votre vie sociale et amoureuse, je vous invite à entrer en contact avec moi pour avoir un essai gratuit.

© Marie-France Archibad, fondatrice et formatrice de CoachSéduction

Publié dans Communication | Laisser un commentaire